Accueil Editorial Le paradisme Etat des lieux Propositions Newsletter Ateliers Contactez-nous Vos dons Adhérer au MPPF
 

"Demain sera ou ne sera pas"
"
 
 
Demain sera sur cette planète avec les humains ou sans eux


On construit le futur en s'appuyant sur nos rêves et sur ce dont on dispose aujourd'hui pour le faire.

On laisse le passé aux nostalgiques.

Et on avance pour eux aussi.


 
   

Nous arrivons à l'époque où deux choix s'offrent à nous:

  • soit les grands trusts seuls tireront profit du patrimoine grandissant généré grâce aux technologies nouvelles, frustrant les masses et créant un climat social explosif,

  • soit une redistribution des résultats économiques et des bienfaits technologiques pourra être envisagée enfin, satisfaisant chacun et générant un climat de paix planétaire tant attendu.

Quels systèmes vont prendre le relais de ceux d'aujourd'hui rendus obsolètes du fait de ces avancées scientifiques ? La royauté est tombée, le communisme s'est écroulé et le capitalisme se meurt malgré les efforts de médecins économico-politiques spécialistes d'un monde passé et révolu.
Les trois générations vivant actuellement sur terre sont témoins et acteurs du virage très serré que prend l'humanité aujourd'hui . Ou celle-ci donne naissance, grâce à une guidance politique intelligente et humanitariste, à un monde d'abondance, de paix et d'harmonie , ou bien elle rate ce virage et entre la tête dans le mur parce que son trop faible niveau de conscience ne lui aura pas permis de maitriser ses problèmes.
 
Un contrat vraisemblable avec l'univers dont il faudra tenir compte :
Il est vraisemblable que lorsqu'un pays atteint un niveau scientifique suffisamment élevé pour quitter sa planète, il peut, s'il le souhaite, mobiliser toutes ses connaissances et sa technologie pour créer un paradis pour ses habitants, tout en choisissant d'aider ses pays voisins ; ce n'est qu'une question de volonté.

A ce niveau de choix, ce pays peut être également tenté d'utiliser cette puissance pour dominer ses voisins. La violence entraînant la violence, ces derniers n'accepteront pas aisément cette soumission et répliqueront. La conséquence sera inévitablement un conflit terriblement violent, voire totalement destructeur, pour la planète entière. C'est le choix qui s'offre à nous : celui entre le paradis qu'une utilisation pacifique de la science permet et l'enfer d'un retour au stade primitif où l'homme subit la nature au lieu de la dominer pour en tirer les meilleurs fruits.

Aucune civilisation ne peut échapper à son système solaire si elle ne maîtrise pas les démons qui l'animent tels :
 
  • Laisser-aller
  • Egocentrisme
  • Obscurantisme spirituel
  • Déresponsabilisation individuelle et collective
  • Peur de l'inconnu et du progrès
  • Irrespect des différences
  • Domination et utilisation de la violence pour imposer ses idées
  • Irrespect de la vie
 
Il existe une vision plus enthousiasmante et des clés pour prendre avec aisance le virage du progrès

Ce site Internet vous propose une vision moderne du monde organisé et animé à partir des axes de société transmis par une civilisation humaine qui vit sur un monde éloigné du nôtre. Aussi incroyable que cela puisse paraître à certains, ces Hommes nous observent et nous guident depuis la naissance de notre humanité.

Cette vision et ses axes de développement reposent sur les idées suivantes :

1. Le travail n'a plus rien de sacré puisque de plus en plus les technologies remplacent l'homme et que les résultats sont quantitativement et qualitativement bien meilleurs et cela grâce aux progrès scientifiques toujours plus performants. Ce progrès inévitable génère un nombre très important de chômeurs , pourtant ce progrès doit être encouragé et développé. A certaines conditions bien sûr.

 
2. Si ce progrès privatif d'emplois est arrivé à ce niveau aujourd'hui, c'est grâce à l'activité de chaque humain sur cette terre selon ses moyens.. mais pas toujours selon ses besoins. Il est donc juste qu'une redistribution équitable des bénéfices et des richesses soit opérée sur toute la planète pour que jamais plus un humain ne manque de moyens vitaux ou de moyens de développement pour son équilibre et son plaisir.


3. Pour donner plus de chance à l'humanité, il est indispensable que chaque humain qui souhaite développer son potentiel de créativité et mettre en œuvre ses projets, ait accès à la connaissance sans aucune restriction. Pour cela l'éducation et la formation doivent être à la portée de tous gratuitement .
 
  4. Un humain doit pouvoir fonder sa vie librement et lui donner les couleurs qu'il apprécie dans ses choix tant "professionnels", qu'affectifs et sexuels ainsi que spirituels. En organisant son activité professionnelle en fonction de ses goûts véritables de son potentiel et des moyens mis à sa disposition, l'activité qu'il mènera et ses résultats seront certainement optimaux.
L'affectivité doit pouvoir s'exprimer tant dans un environnement familial qu'éclectique et disparate et dans une sexualité libre, adulte et consentie . Quant aux choix spirituels, ils doivent permettre à l'individu d'entrer en religion avec qui bon lui semble et d'être lui-même sa propre religion s'il le souhaite, l'important est qu'il puisse passer ses pensées, ses paroles et ses actions au crible de sa conscience et à celui des Droits de l'Homme, afin d 'aboutir à son plein éveil.
 
  5. La communication en temps réel doit pouvoir s'opérer facilement sur toute la planète grâce au système nerveux de l'humanité, l'Internet qui permet d'identifier les besoins, les attentes et les espérances ici et là et d'y répondre précisément et rapidement en mobilisant les compétences utiles et disponibles.

6. La science alliée à la conscience peut éviter bien des souffrances sur notre planète, l'apport des organismes génétiquement améliorés peut être un levier social puis économique dans certains pays qui n'ont pas les moyens d'importer la nourriture appropriée à leurs besoins. Les biotechnologies apportent une aide remarquable en médecine et en industrie. Demain les nano-robots ou nanobots bouleverseront les organisations économiques et sociales, préparons-nous à ces changements heureux et inévitables.

7. S'il y a risque de rapport de force entre peuples c'est qu'il y a manque et donc peur pour l'avenir. Une gestion et une guidance mondiale s'avèrent aujourd'hui nécessaire pour trouver l'équilibre afin d'éviter la peur génératrice de troubles malsains et de violences irréparables. Une mesure indispensable pour l'équilibre de l'humanité est la disparition des grands états au pouvoir totalitaire sur la planète au profit de fédérations autonomes et indépendantes.

8. L'être humain a droit au meilleur de ce qui existe, à lui de le gagner avec les atouts que la société met à sa disposition. Il est responsable dans une égalité de droits et de moyens de son cheminement et de ses résultats. A lui de faire de sa vie une vielle croûte oubliée de tous, une satisfaction humble et heureuse ou un chef-d'œuvre admiré de tous. Si la société a le devoir de répondre aux besoins vitaux de chacun sans contrepartie, l'individu a le droit d'acquérir le luxe dont il rêve grâce aux efforts qu'il aura engagés et aux valeurs qu'il aura mobilisées. Périodiquement, la société pourra reconnaître aux yeux de tous ses héros et les récompenser.
 
Nous vous invitons au voyage dans "paradisme.fr" qui illustre toutes les tendances futures et déjà visibles de la révolution du troisième millénaire.

Nous invitons chacun à entrer en politique, c'est à dire à participer activement au développement de la société, sans ambition de pouvoir, seulement avec le sentiment d'unité. Chaque humain fait partie de ce grand corps qu'est l'humanité. Chaque humain doit comprendre et ressentir que, comme dans un corps vivant, lorsqu'une cellule souffre, tout l'ensemble est en danger de maladie.

La gouvernance isolée des pays, nous le constatons tous les jours, n'est plus le bon fonctionnement de gestion de l'ensemble. Il y va de notre avenir. La gestion de l'ensemble passe par une guidance mondiale relayée par la gestion des affaires économiques, politiques et sociales locale, toujours comme dans le corps. Le cerveau exploite les informations générales, active les organes concernés et redistribue les directives nécessaires pour le bien de l'ensemble. Notre humanité a besoin aujourd'hui de passer par ce type de gestion. C'est le paradisme.

Nous devons prendre conscience que ce monde arrive à une étape décisive de son parcours et que chacun d'entre nous doit se préparer immédiatement à ces changements afin de ne pas manquer le wagon de ce train qui passe aujourd'hui devant nous.

L'humanité grâce à toutes les sciences qui apparaissent et qui s'organisent, est devant la "porte des étoiles". Cette porte franchie, elle découvrira d'autres mondes habités, s'implantera sur des planètes vierges, et ici et là réalisera des expériences de création de formes de vies nouvelles, peut-être même quelques humanités prototypes pour voir jusqu'où l'humain peut aller. Elle découvrira peut-être à ce stade, la réalité de son origine et la première boucle sera bouclée.
 
Un Conseil Suprême de Veille et de Guidance doit pourtant voir le jour afin de veiller aux choix que prennent et prendront les dirigeants des pays sur cette planète. Si nous ne souhaitons pas gouverner ce monde, nous souhaitons le voir prendre les bonnes voies. Aussi ce Conseil Suprême de Veille et de Guidance Mondial doit être constitué qui tel un conseil des sages pourra donner des orientations et demander des comptes aux élus durant tout leur mandat et cela sur toute la planète.

Etes-vous du voyage ? Attachez votre ceinture nous décollons…
 
 
     
 
 
> EDITORIAL
  Manisfeste pour l'avenir
  La page de Fany
  Se donner les moyens
  L'utopie une réalité potentielle
Archives
> Demain sera ou ne sera pas
Message  aux jeunes
   
Locations of visitors to this page
Pour un monde
sans travail
ni argent
Mouvement Pour le Paradisme - JPS © 15 déc. 2010