Accueil Editorial Le paradisme Etat des lieux Propositions Newsletter Ateliers Contactez-nous Vos dons Adhérer au MPPF
 

"Un sursaut indispensable" : réglementer la finance,
se donner les moyens, réformer le système

"Mettre fin aux dérives spéculatives, encadrer le système financier par des contraintes nouvelles,
interdire certaines activités financières, réfléchir à un modèle financier moteur mondial
"
 

En allant du plus immédiat au plus complexe, abordons trois sujets majeurs résumés par leurs titres :

Réglementer la finance

Se donner les moyens financiers nécessaires

Réformer le système monétaire international

 

 
Propositions au plan financier  
  I Réglementer la finance  

A la suite de la déréglementation et de la mondialisation financière, la situation s’est dégradée, les crises monétaires, bancaires, financières se sont multipliées. De plus, grâce à l’imagination financière, les règles prudentielles fixées par le comité de Bâle (Bâle 1-1974 et Bâle 2-1990) ont été contournées. C’est ainsi que par le biais de la titrisation des créances, les crédits risqués se trouvent éparpillés et ne figurent plus à l’actif des banques. Dès lors, les Banques centrales ne sont plus à même d’apprécier les risques réels courus par le système bancaire et de freiner la spéculation. Pour mettre fin à de telles dérives spéculatives, il appartient aux Etats d’encadrer le système financier en imposant de nouvelles contraintes, voire en interdisant certaines activités financières.

Sans dresser ici un inventaire exhaustif des mesures à prendre, formulons plusieurs propositions répondant à l'urgence du moment qui sont le prélude d'un changement radical du système économique à venir :

 

Construire aujourd'hui la société du futur
Notre société se doit de présenter à la jeunesse

 
 

des perspectives réelles et  enthousiasmantes

 
     
  Bâtir des projets d'avenir  
 
  • Arts
  • Loisirs
  • Apprentissage
  • Connaissances
  • Diversité
  • Engagement
  • Humanisme
  • Social
  • Eternité
 
     
     
  Mettre à profit et au service de chacun les bienfaits des découlent des quatre révolutions scientifiques actuelles  
     
  une qualité de vie offrant à chacun :  
 
  • sécurité,
  •  distinction,
  • respect,     
  • confort,       
  • justice, 
  • innovation,
  • moyens vitaux,   
  • bien-être,    
  • harmonie et nature
 
  • Revoir tous les ratios prudentiels imposés aux organismes de crédit ; les remettre à jour périodiquement pour éviter les dérives de l’imagination financière.

  •  Contrôler et si nécessaire, limiter l’accroissement du volume des crédits pour éviter le surendettement et, par là, une surabondance de liquidités.

  •  Imposer à tous les organismes de crédit intervenant sur le marché, même s’ils ne sont point considérés comme des banques, l’obligation de constituer un capital en face de tout type de crédit, qu’il apparaisse au bilan ou dans une position hors bilan.

  •  Apprécier correctement les risques sur les produits de titrisation en les faisant noter par des agences publiques indépendantes ; pour un meilleur contrôle, créer une caisse de compensation de la titrisation afin de rendre transparente cette activité financière et se donner les moyens de  la réguler.

  •  Limiter les prises de risques inconsidérées en jouant sur la motivation des responsables. A cette fin, réglementer le mode de rémunération des traders pour que leurs émoluments ne soient plus liés à leur performance à court mais à long terme. Opérer de même pour les dirigeants afin que la réalisation des options d’achat sur les stocks options ne puisse s’exercer que dans un délai de 5 ans minimum. Sinon, la performance boursière à court terme l’emporte le plus souvent sur les préoccupations économiques du long terme.

  •  Réformer les normes comptables qui, prenant pour base la valorisation des actifs au prix du marché, autorisent un endettement excessif en période de surchauffe mais plombent les bilans en période de récession ; de ce fait, limitent l’accès au crédit dans les périodes où il est le plus nécessaire.

  •  Identifier clairement les activités en séparant les banques d’affaires des banques de dépôts et de crédits, afin d’éviter toute confusion dans les activités.

Avoir pour objectif :
  • . une baisse des rentabilités requises par les acteurs des marchés financiers ;

  • . une réorientation du système bancaire vers le financement des actions productives ;

  • . un dégonflement du secteur financier avec une diminution de son pouvoir.

Mais l’ensemble de ces propositions seront inopérantes si subsistent les paradis fiscaux permettant d’y échapper. Aura-t-on la volonté politique de les supprimer ? Pourtant rien de plus facile. Il suffirait de couper toutes les liaisons informatiques portant sur leurs transactions financières.

Regard sur un futur très proche

Si les quelques pansements financiers cités précédemment vont permettre d'éviter le chaos qui pointe le bout de son nez, il faut envisager dès maintenant un magistral changement du système. La mondialisation naissante demandera un système financier et des modèles économiques uniformisés dans lesquels une monnaie commune régulera l'ensemble des échanges.  Puis le plus tôt possible voir la disparition de l'argent sur toute la surface de la terre.

Pour conclure sur ce sujet

Prenez le temps de regarder cette vidéo qui vous donnera un apperçu de l'influence de l'argent dans notre vie de tous les jours. A la suite de cette prise de conscience, peut-être pourrons nous envisager un monde sans cet instrument d'échange et le remplacer par un modèle de relation à l'autre tourné vers le service à l'individu et à la collectivité comme cela se passe dans une ruche ou une fourmillère.

L'INFLUENCE DE L'ARGENT SUR LES COMPORTEMENTS

 

VIDEO

 

 

 
  Les ateliers  

Vous souhaitez un monde où les principes du paradisme s'accomplissent, cet atelier de réflexion vous est ouvert. Dans votre secteur d'activité, comment la robotique, les nanotechnologies pourraient vous remplacer dans votre entreprise et gagner votre revenu mensuel et bien sûr celui de vos employeurs ?

N'hésitez pas à participer à ces travaux
 
(chantier d’études et d’organisation)
Audit : identifier les pôles d’automatisation potentiels
Analyse des besoins :

 



Participez
aux ateliers



 
   
 
 
> NOS PROPOSITIONS
  Repenser notre société
Prposition au plan financier
> Réglementer la finance
  Se donner les moyens
  Réformer le système
Proposition au plan économique
 
  Un projet d'avenir
Vers la fin du travail nourricier
  Service civil
Revenu Minimum d'Existence
Réforme du droit de succession
Entreprendre facilement
Missions de l'Etat
Répondre aux besoins 1ers
Vers la monnaie mondiale
La culture de la paix
Fin du pouvoir et de la gouvernance
Pour une culture des loisirs
Canaliser la violence
La récompense individuelle
Une nouvelle constitution
 
Locations of visitors to this page
 

 

Mouvement Pour le Paradisme - JPS © 15 déc. 2010