Accueil Editorial Le paradisme Etat des lieux Propositions Newsletter Ateliers Contactez-nous Vos dons Adhérer au MPPF
 

FORUM DU PARADISME

   
  Bienvenue à tous !
  
Ce forum est animé par ceux qui souhaitent apporter leur contribution au développement de notre société. Par leurs idées novatrices et les témoignages de leurs expériences ils permettront à chacun d'avancer de quelques pas supplémentaires vers des solutions autant personnelles que collectives  plus satisfaisantes et nous l'espèrons, plus heureuses.
Bien sûr, les propos sur ce forum sont donc libres et responsables et n'engagent prioritairement que leurs auteurs.
 
   
 
Qui  Quoi Observations 
JPSaulnier

Fiction juste pour rire (réflexion d'un homme politique sur sa société sur une planète lointaine)

"Aucune civilisation ne peut sortir de son système solaire, si elle n'a pas maîtrisé les démons qui l'assaillent en permanence (violence, égoïsme, soif de pouvoir, possessivité, ...) et qui l'entraînent à tous les extrêmes. Elle s'auto détruit avant".

Tout va pour le mieux ici dans le pire des mondes. Cela pourrait être enthousiasmant de se dire que nous allons exactement droit sur notre objectif. Et bien il semblerait qu'il n'en est rien, le coeur n'y est pas, les humains sont maussades, déprimés apeurés, alors que tout va comme cela a été programmé. Les objectifs semblent atteints de manière inespérée, et nous allons certainement dans les quelques années qui arrivent obtenir tout ce qui était prévu dans le programme que nous nous sommes donnés.

Nous pouvons nous féliciter tous autant que nous sommes. Nous sommes dans les temps et ensemble là où c'était prévisible d'arriver en utilisant ce parcours.

L'humanité va enfin disparaître dans les quelques années à venir.

Bravo, il nous a fallu pour arriver à ce niveau de progression/destruction, pour les évolutionnistes plusieurs milliards d'années, huit mille pour les déistes de tout poil et 12 000 pour ceux qui disent que la vie sur ici a été l'oeuvre scientifique d'une équipe de savants rebelles et d'artistes venus d'un autre monde. Quoiqu'il en soit, il nous aura fallu cinquante ans pour tout mettre en l'air et créer les deux plus extraordinaires moyens pour réduire à néant notre espèce "l'indifférence vis à vis de son semblable" et "la soif du pouvoir et de la domination".  Soyons fier de nous, nous avons donné à l'humanité le pouvoir d'enfin s'auto-détruire, puisque c'est le choix qu'elle a décidé de faire.

De la fiction à la réalité, juste un pas

Ce roman de science fiction pourrait avoir vu sa réalité s'exercer sur d'autres mondes lointains.

Pour ma part, je serais vraiment peiné que ce scénario arrive sur notre planète. J'espère que les quelques années qu'aura duré ma vie serviront à quelque chose de productif pour quelqu'un et que l'héritage que je laisserai, ajouté à celui de nos ainés, sera une passerelle utile pour les générations futures.

Cependant lorsque je regarde nos comportements et leurs conséquences parfois irréversibles, je m'interroge sur la qualité de cet héritage que je léguerai à mes petits enfants. En plus de la pollution écologique, (empoisonnement de l'air, de l'eau, des sols et de l'esprit humain) et de la barbarie dont l'humanité n'arrive pas à se débarrasser, j'ai peur de léguer le scenario évoqué précédamment à mes héritiers.

Si un tel scénario venait à se dérouler ici, on peut rassurer les écologistes à propos de la nature et des dégats occasionnés par les humains, elle s'en remettra vite lorsque l'humanité aura disparu. Elle retrouvera toujours son équilibre avec le temps. L'humanité, elle, lorsqu'elle sera fichue, ce sera définitif.

En fait s'il y a quelque chose à sauver, c'est l'humanité et non la nature. C'ést elle que les comités de défense doivent défendre et  sauver avant tout lorsqu'il en est encore temps.  Si nous ne possédons pas de moyens suffisant pour nettoyer cette pollution écologique, nous pouvons peut-être en trouver adaptés à la dépollution mentale grandissante dont nous sommes victimes aujourd'hui.

Je crains que le système de défense naturel de l'univers évoqu�� plus avant dans le chapitre "fiction" fonctionne à la perfection. Je pense effectivement que si une humanité se révèle dangereuse pour l'univers dans lequel elle naît, elle disparait spontanément, sans laisser d'adresse.

Pourquoi ai-je ce type de crainte à propos de notre avenir ? Depuis cinquante ans, nous n'avons pas donné à l'humanité ce qu'elle pouvait attendre de ses membres durant ce siècle. Avec le progrès et les développements scientifiques, plutôt que de participer à la mobilisation et à la réunion de l'ensemble des  diversités dans un grand projet planétaire, on a mis en place des modèles de société ne servant qu'à diviser les individus et à les liguer les uns contre les autres. C'est le sentiment d'amour tourné vers soi-même et vers ses semblables qu'il était indispensable de développer dans l'esprit de chacun et cela dès le plus jeune âge.

Nous avons fait un autre choix, nous avons laissé mourir de faim une grande partie du monde, nous avons apeuré ceux qui ne pensent pas comme l'ensemble en diabolisant les différences, nous avons fait des alliances pour dominer les faibles.

Nous pourrions, comme dans le scénario fiction conté plus haut, être satisfait des résultats obtenus, les pouvoirs sont tenus de mains de maitre par des dirigeants qui devaient à l'origine être au service des citoyens, mais qui plutôt que de servir, se servent et asservissent leurs "employeurs administrés".

Comme dans le modèle de scénario catastrophe, avant vingt ans, notre humanité risque de s'éteindre plus ou moins brutalement, tout va dépendre des orientations prises par les intelligences qui nous gouvernent. Sera-ce une auto-destruction à base d'armes de destruction massives ou une pollution écologique et économique pourrissante ? Nous avons les dirigeants que nous méritons et les programmes qui vont avec.

A mon avis, il est juste temps d'arrêter cette stupidité de modèle de société pour éviter tout dabord  l'auto-destruction guerrière et ralentir le processus de destruction polluante. Nous aurons ainsi le temps de fabriquer des moyens propres pour ne pas aggraver les dégâts. Nous pourrons arrivés à cette étape demander de l'aide à quelques peuples de l'espace pour remettre de l'ordre atmosphérique autour de notre monde. Mais cela c'est une autre étape.

Les chantiers les plus urgents  pourraient donc être :

01/05/2011  
  1.  obtenir le pardon de ceux que nous avons offensé. Ca, ce sera difficile,
  2. réparer les fractures que nous avons occasionnées, aider à la cicatrisation des plaies, partout où nous avons blessé, cela qui mettra beaucoup de temps, mais il faut le faire
  3. ne plus polluer, ni la nature, ni les esprits, cela est facile
  4. corriger les erreurs et réparer les dégâts écologiques occasionnés par nos manques de jugements, cela est très laborieux mais réalisable
  5. apprendre à s'aimer soi-même et à aimer les autres et respecter leur souveraineté individuelle...
    C'est ce dernier comportement qui sera le déclencheur du salut de notre humanité.

Nous sommes arrivés à l'époque où nous sommes prêts à voyager dans l'espace et proche de sortir de notre système solaire. Nous avons rassemblé suffisamment de sciences et de technologies pour réussir cet exploit. Cette même science est comme la main, elle peut frapper et faire très mal et elle peut aussi donner, caresser, et guérir notre monde . Tout va dépendre des choix politiques de nos élus et des pouvoirs que nous leur confierons.
Rappelez-vous la prophétie annoncée au début de ce texte, qu'allons-nous choisir, maîtriser nos démons et atteindre le nirvana ou nous laisser dominer par eux et repartir pour un nouveau karma ?

Il a été prophétisé par le passé que le temps du choix et de la révélation sera là lorsque l'homme :    
  • fera porter sa voix par delà les océans,
  • fera tomber le feu du ciel
  • fera parler les muets,
  • fera entendre les sourds, voir les aveugles
  • sera capable de réveiller les morts.
    Nous entrons dans cette ère fantastique où grâce à une utilisation intelligente et humanitariste  de la science nous pouvons créer enfin le paradis sur terre. En avez-vous envie ? Là est votre volonté.     Si c'est le cas, le paradisme peut probablement être un des modèles qui permettra de prendre ce virage serré mais réalisable. 
01/05/2011 
       
       
 
FORUM MPPF

Votre participation  -  Vos idées  -  Vos attentes
Civilité :
M. Mme Mlle *
Nom :
Prénom :
Titre :
Profession :
Adresse :
E-mail :
Votre Propos et
votre demande :
   
 
 
 
> NEWSLETTER
MOUVEMENT POUR LE PARADISME
  Coup de gueule
Newsletter du mois
Les projets
Consultations - Pétitions
Cyber Scrutins
  Conférences
Calendriers
> Forum
Galerie photos
  Bibliographie
 
 
Locations of visitors to this page
Mouvement Pour le Paradisme - JPS © 15 déc. 2010